Caméras des Champs 2021
logofacebook1a1a
logotwitter1a1a
item2d
item1a
transitiondenergiessanstitre
pitchouns à molières

22 ème

Edition en ligne sur la plateforme

noozy1
item2d1
transitiondc3a9nergies
item6a1a1c1a1

À part quelques sceptiques, trop souvent à la solde des lobbies des grands groupes producteurs d’énergies fossiles, tout le monde sait que les experts ont raison de nous alerter sur l’urgence qu’il y a à changer nos comportements.

Comprendre ce qui se passe d’abord, interroger les marqueurs de ces modifications, mesurer l’ampleur des variations observées dans nos écosystèmes, pointer les disparitions d’espèces et insister sur la gravité du moment, voilà dans quel inventaire inquiétant plusieurs documentaristes ne cessent de nous inviter à les suivre.

Et face à ce constat alarmant, que faire ?

Les réponses viennent alors des films s’attachant à suivre ceux qui ont déjà changé leurs habitudes. Individuellement, depuis des années, beaucoup ont déjà entrepris de ne pas assister passivement à la dégradation de notre environnement, pour eux-mêmes et pour les générations futures. On continue souvent de les prendre pour des utopistes moralisateurs, même si au fond de nous nous savons que c’est la voie.

Ce qui rend parfois hésitant, c’est le sentiment d’un décalage immense entre ce qui se tente à petite échelle, au niveau d’un individu ou d’un petit collectif et les lenteurs des réponses étatiques.

L’éternel débat entre le local et le global doit être dépassé. Ne pas attendre, caler son comportement sur ce qui paraît urgent de faire à son niveau et continuer d’exiger une réponse d’ensemble, voilà à quoi nous invitent les réactions filmées parmi ceux qui ont choisi de ne pas attendre.

logovideo1